Forêt française : massacres à la tronçonneuse

, par  Association ARPENT , popularité : 29%

Le 25 octobre, associations et forestiers de l’Office national des forêts ont achevé une grande marche entamée le 17 septembre. Ils dénoncent les coupes franches dans les effectifs comme dans la forêt, devenue une marchandise comme une autre.

Difficile de croire à une quelconque coïncidence : le 2 octobre, alors que la Marche pour la forêt venait à peine de débuter, l’Office national des forêts (ONF) (1) faisait une grande annonce : ses agents ne ferons plus désormais usage de glyphosate. Bravo ! A ceci près que jusqu’ici, l’ONF n’avait jamais reconnu utiliser de pesticides. D’autant que si la direction a communiqué sur le glyphosate, elle n’a en revanche pas dit un mot sur les 1 500 postes qu’elle s’apprête à supprimer (sur 9 000 agents). Information que les syndicalistes ont découverte durant un séminaire de direction à peu près à la même date… Oh, le bel écran de fumée !

Voir en ligne : l’article complet