Menaces sur la forêt française

, par  Association ARPENT , popularité : 34%

La transition énergétique est-elle synonyme de transition écologique ? Pas si sûr… Ce documentaire analyse l’impact qu’aura le développement de l’électricité biomasse sur les forêts, en France et dans le monde.

L’électricité « biomasse » débarque en France. Estampillée verte et renouvelable, cette énergie produite par la combustion du bois est encouragée par l’Union européenne, et largement subventionnée par l’Etat français. Ainsi, à Gardanne, en Provence, le groupe E.ON, un géant de l’énergie, a entrepris dès 2012 la conversion d’une vieille centrale à charbon. Elle deviendra, début 2016, la plus grande centrale biomasse de France. Mais transition énergétique ne veut pas dire transition écologique. Dégradation des paysages, pollution, industrialisation de l’exploitation forestière et destruction de la biodiversité : l’arrivée d’E.On à Gardanne provoque colère et indignation dans les régions méditerranéennes où le bois sera prélevé. Et l’impact de ce projet pharaonique n’est pas seulement local. Gardanne, comme d’autres mégacentrales biomasse européennes, devra aussi importer une partie de son bois. Une véritable manne pour les pays producteurs, mais un désastre pour leurs forêts. Premiers exportateurs mondiaux de granulés de bois, les Etats-Unis et le Canada sont aussi les pays qui ont perdu le plus de surfaces boisées au monde, au cours des douze dernières années. De la France au Québec, en passant par l’Angleterre et les Etats-Unis, militants, élus locaux et scientifiques de renom témoignent. Ils nous révèlent les menaces que l’industrie biomasse fait peser sur la forêt française et celles du monde.
Camille Flocon

Voir en ligne : Menaces sur la forêt française