Dans le Perche, un terreau fertile à l’éclosion des alternatives paysannes

, par  Association ARPENT , popularité : 35%

« Marché d’intérêt local », coopérative de paysans, boutique collective... Dans le Perche, le petit monde du bio et des pratiques alternatives est très actif. Reportage en deux volets.

Les Percheronnes et les Percherons ne dédaignent pas entendre les louanges dédiées à leur territoire, énoncées à la manière d’un guide touristique : dans un environnement préservé, situé à moins de 150 km de Paris, le Perche offre au regard du promeneur curieux un paysage vallonné où le bocage et les forêts domaniales s’apprécient au même titre que les parcs et jardins, les manoirs, sans oublier l’emblématique cheval percheron.

Mais parmi eux, certains n’hésitent plus à souligner l’impérieuse nécessité de préserver le vivant qui n’est pas, à leurs yeux, qu’un séduisant décor. À tel point que ce n’est plus la beauté de la carte postale qui leur importe mais la volonté farouche de « vivre et travailler au pays » en s’efforçant de ne plus le saccager et de retisser des liens sociaux au cœur d’une campagne qui, comme bien d’autres, se désertifie.

Voir en ligne : l’article complet