Centrale biomasse : la forêt française en danger ? Quand les grosses centrales menacent les petites chaufferies

, par  Association ARPENT , popularité : 34%

En dix ans, tout un réseau de petites chaufferies communales s’est créé. Au départ, ce sont les communes forestières qui ont initié le mouvement, profitant de leurs propres ressources locales. Ces chaufferies alimentent généralement quelques bâtiments publics : la mairie, l’école, le gymnase… Pour Michel Grambert, maire (PCF) de la commune de Selonnet (04), "la nouvelle chaufferie au bois permet d’économiser presque 30% de la facture énergétique par rapport à notre ancienne chaufferie au fioul" et le cours du bois n’est pas aussi versatile que celui du pétrole… à condition qu’il y ait suffisamment de bois pour tout le monde !

Voir en ligne : L’article complet :