Coupes à blanc à l’office National des Forêts

, par  Association ARPENT , popularité : 33%

Le garde forestier est-il en train de devenir un simple marchand de bois, un prestataire de service à l’affût de ses clients ?
Rarement sous les feux de l’actualité, l’Office National des Forêts ne semble pas échapper aux dogmes du libéralisme effréné.
Les métiers de la forêt en sont les premières victimes mais, plus insidieusement, c’est tout l’héritage forestier français et son patrimoine naturel qui en est menacé.
« Quelle forêt pour nos enfants ? », se demandent les forestiers.

Voir en ligne : L’article complet