Les forêts d’Europe ne tempèrent pas le réchauffement climatique

, par  Association ARPENT , popularité : 48%

Le rôle des forêts dans la régulation du climat de la planète est souvent réduit à leur fonction de puits de carbone. Cette fonction est effectivement majeure, puisque le couvert boisé du globe, qui s’étend sur près de 4 milliards d’hectares (30 % des terres émergées), dont plus de la moitié dans la zone tropicale, absorbe chaque année le quart des émissions humaines de CO2, réduisant d’autant le réchauffement. Mais, de façon tout aussi cruciale, le manteau forestier influe aussi sur le climat par le cycle hydrique (95 % de l’eau absorbée par la végétation retourne dans l’air par évapotranspiration) et par les flux d’énergie (feuilles et branches captent une partie du rayonnement solaire).

Voir en ligne : L’article complet