La centrale biomasse de GAND ne se fera pas

, par  Association ARPENT , popularité : 57%

Le gouvernement flamand a tranché : il n’accordera pas de subsides à l’entreprise qui porte ce projet. Fait marquant : la décision a été prise avant même que le nouveau ministre flamand de l’Energie, Bart Tommelein, ne prête serment.

Le gouvernement flamand est tombé d’accord lundi après-midi : il n’accordera pas de subsides à l’entreprise chargée de l’installation d’une nouvelle centrale à biomasse à Gand. Sans ce financement, la centrale ne sera pas rentable. La Flandre a ainsi décidé de suivre l’avis négatif rendu par l’administration.

"Tout démontre que le dossier n’était formellement pas en ordre. En l’absence de clarté quant à l’origine des matières premières, mieux vaut ne pas prendre de risque", indique le futur ministre flamand de l’Energie, Bart Tommelein (Open VLD). "Les éléments rendus dans l’avis de l’administration étaient clairs. Mes collègues ont pris la décision que j’aurais voulu prendre. Je peux m’en plaindre, mais la décision est la bonne".

Voir en ligne : L’article complet