Contre le pillage de nos forêts et la biomas’carade

, par  Association ARPENT , popularité : 35%

L’engouement pour le bois Energie, en remplacement des énergies fossiles est UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE. A l’échelle planétaire cela contribuera gravement au réchauffement climatique.

La Commission Européenne doit être interpellée et de vraies alternatives doivent être trouvées...Pour préserver notre environnement, notre santé et des emplois DURABLES.

1- DEFORESTATION MASSIVE : Destruction de notre patrimoine forestier local
(Approvisionnement sur 400 KM alentours) ET mondial C’est 2500 tonnes de bois brûlées par jour. QUI A DIT QUE RASER DES FORETS ETAIT BON POUR L’ENVIRONNEMENT ?

2- POLLUTION AUGMENTEE et DANGER POUR LA SANTE PUBLIQUE
Contrairement à ce qu’on nous fait croire, brûler de la Biomasse pollue gravement (Oxyde d’Azote, monoxyde de carbone, et CO2, sont rejetées en grande quantité dans l’air, ainsi que de particules fines « PM10 » et « PM 2,5 » dont l’OMS reconnaît l’implication dans les maladies respiratoires)

3- ABERRATION ENERGETIQUE : Le taux de rendement est médiocre (32%) car il n’y a PAS de cogénération (chaleur gaspillée)
7 arbres sur 10 sont brûlés....pour RIEN.
Ce projet est, un pur GASPILLAGE de nos ressources et de l’énergie Il est faussement écologique.

4- DILAPIDATION D’ARGENT PUBLIC
Ce faible taux de rendement ne permettant pas l’attribution de subventions publiques (admis à partir de 60 % d’efficacité énergétique),
il a fallu une dérogation pour qu’ UNIPER soit éligible à la CSPE (Contribution du Service Public de l’Electricité). Finalement c’est le consommateur qui finance cette centrale en payant plus cher l’électricité sur sa facture...
70 millions d’euros versés par an pendant 20 ans > Total 1,4milliards !
SANS LE VOULOIR ET SANS LE SAVOIR, NOUS CONTRIBUONS AU FINANCEMENT D’UNE CENTRALE SURDIMENSIONNEE QUE NOUS N’AVONS PAS CHOISIE.

5- ET DEMAIN ?
L’engouement pour le bois Energie, en remplacement des énergies fossiles est UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE. A l’échelle planétaire cela contribuera gravement au réchauffement climatique.
La Commission Européenne doit être interpellée et de vraies alternatives doivent être trouvées...Pour préserver notre environnement, notre santé et des emplois DURABLES.