Nouvelle régression du droit de l’environnement - commentaires