Des tonnes de tomates jetées dans la nature près de Rennes

, par  Association ARPENT , popularité : 28%

Au Bois de Soeuvre, à Chantepie (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, plusieurs tonnes de tomates ont été déversées dans un champ. Confrontée à une sous-consommation qui fait chuter les cours, la « destruction de stocks est malheureusement la seule solution », explique la coopérative d’où proviennent les tomates. Des mesures spécifiques auraient cependant dû être prises par l’agriculteur exploitant cette parcelle pour éviter le pourrissement à l’air libre, générateur de nuisances.

Plusieurs tonnes de tomates déversées dans un champ de blé à l’orée du Bois de Soeuvres, à Chantepie, près de Rennes ! C’est le spectacle étonnant qu’ont découvert des promeneurs.

Solarenn, coopérative de producteurs bretons de tomates d’où provient le déchargement, se justifie : « La production de tomates est une filière en très grande difficulté. Il ne s’agit pas d’une crise de surproduction mais d’une très importante sous-consommation. Pour différentes raisons, le consommateur se détourne de ce produit. Il s’ensuit un effondrement brutal des cours. La destruction de stocks est malheureusement la seule solution pour pallier une chute plus importante encore. »

Voir en ligne : l’article complet