500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt.

, par  Association ARPENT , popularité : 41%

Dimanche 17 novembre 2019, à Dun-les-Places (Nièvre), plus de 500 personnes se sont réunies sur une parcelle de forêt privée, récemment défrichée, pour dénoncer les coupes rases dans le massif du Morvan. Vu du ciel, ils ont formé un STOP géant.


Cette région forestière est en voie d’industrialisation. Les forêts naturelles de feuillus sont massivement transformées en monoculture résineuse de douglas, fauchée tous les 35 ans par des coupes rases qui dépassent parfois plusieurs hectares.
Selon l’association Canopée qui coordonnait cette mobilisation avec le collectif SOS forêt, « Ces pratiques entraînent une transformation des paysages, une dégradation des sols, une érosion de la biodiversité et affaiblissent la capacité de stockage de carbone des écosystèmes forestiers ».

Face à ce phénomène, la contestation citoyenne se renforce. En septembre 2019 une pétition a rassemblé plus de 18 000 personnes. Au même moment, les élus du parc régional du Morvan exigeaient que les coupes soient mieux réglementées et régulées, contre l’avis de l’Etat.

Voir en ligne : lire l’article