La déforestation continue de s’accélérer dans le monde

, par  Association ARPENT , popularité : 2%

43 millions d’hectares de forêts ont été perdus entre 2004 et 2017, soit près de 80% de la superficie de la France métropolitaine. C’est sur ce constat alarmant que s’ouvre la dernière étude du WWF qui souligne notamment la responsabilité de l’expansion des surfaces agricoles dans la dynamique de déforestation. La pandémie COVID-19, en mettant en lumière les liens entre émergence des maladies infectieuses et destruction des écosystèmes, rend d’autant plus urgents les changements attendus depuis de trop nombreuses années pour sauvegarder nos forêts.

24 fronts de déforestation en Amérique latine, Afrique et Asie-Pacifique

Dans cette étude, le WWF a identifié les 24 fronts de déforestation ou points chauds où s’est concentrée plus de la moitié de la déforestation mondiale ces dernières années. Situés dans les zones tropicales et subtropicales, certains sont déjà connus et actifs depuis plusieurs années comme au Cerrado, dans le Bassin du Congo ou le bassin du Mékong et l’analyse plus fine en fait apparaître d’autres. Au total, 9 des 24 fronts de déforestation se trouvent en Amérique latine, une région qui connaît un déclin particulièrement dramatique des populations d’animaux sauvages illustrée par le récent Rapport Planète Vivante.

Voir en ligne : l’article complet